logo bruit rectangle.jpg

 

 

À l’Hôtel de Lille, pour le premier épisode de la saison deux du Bruit de l’art, nous recevons Andrea Montano (instagram). C’est un photographe parisien de vingt-sept ans.

 

Alors qu’il étudie encore à La Cambre à Bruxelles, il participe à fonder la galerie ABILENE (facebook). Lorsqu’il revient à Paris, son micro-monde formé d’artistes et de musiciens l’amène à partager ses activités de photographe, entre commandes et travaux personnels. Ainsi, en parallèle de ses collaborations avec Paradis, Moodoïd et son leader Pablo Padovani, ou encore Flavien Berger, il réalise une œuvre photographique qui tente d’accéder à la simplicité, à la recherche du symbole et de l’épure.

 

Dans cet entretien, Andrea Montano évoque la dimension essentielle de la musique dans son travail, son amour de la peinture de la Renaissance, et sa quête d’une esthétique pop et universelle.

 

 

 

 

Portrait d'Andrea Montano au Polaroïd

Please reload

LE BRUIT EST AUSSI SUR...

Logo Spotify